Prière devant la croix

Vendredi Saint

Il a fallu ce long chemin de croix, seigneur.

Plus tu t’éloignais vers ton destin,

Larguant les amarres, seul,

Sans amis, sans aucun signe de tendresse

Plus le vide se creusait en nous,

Autour de nous.

Alors ta croix a pris toute la place :

Nous avons fait une croix sur l’espérance…

Il a fallu ce long chemin de croix avec toi, Seigneur,

Pour que ta parole parvienne en nos cœurs :

 » Mère voici ton fils !

Fils voilà ta mère ! « 

Tu savais combien la souffrance ferme les portes

Tu savais l’immense solitude

Quand tout est perdu,

Quand il n’y a plus à aimer,

Quand le temps n’a plus d’avenir.

Et tu nous confies le secret de ta joie :

Naître les uns aux autres,

Devenir à l’autre aussi proche

Que mère et fils,

Recevoir vie les uns des autres…

Il a fallu ta croix sur notre enfermement,

Ta croix sur nos luttes solitaires,

Sur nos lassitudes…

Seigneur Dieu, ouvre nos cœurs aux autres

Pour qu’ils soient nos plus proches prochains.

Car sans eux Jésus reste l’Absent.

En ce vendredi saint, au pied de la croix

Nous te remettons cette mère, ce frère,

Ce fils, cette amie que tu nous as demandé

De garder dans ta paix.

Lytta Basset
Vie et Liturgie, N°34, Mars 1998

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *