Trait d’union – avril-juin 2020 – La Saint-Valentin

La Saint-Valentin est la fête de l’amour. Les amoureux se font cadeau de fleurs et de douceurs.
Ce jour est fêté notamment dans l’Église anglicane et luthérienne, alors qu’il n’est guère célébré dans notre pays et dans l’Église réformée.
Mais notre pasteur, jamais à cours d’idées, a profité de l’occasion pour rassembler les membres plutôt âgés de notre communauté avec des personnes plus jeunes. L’Église anglophone de Saint-Gall ayant été contactée, une vingtaine d’invités, la plupart de Mörschwil, et presque autant de membres de l’Église française se sont retrouvés au Centre paroissial de St-Mangen pour passer ensemble cette soirée spéciale. Marianne Rüthemann, membre du Conseil, avec quelques bénévoles, a pourvu comme d’habitude au bien-être des invités en servant un apéro riche.
La soirée a été agrémentée du chant d’une jeune invitée accompagnée au piano par sa collègue, de même que de pièces musicales interprétées par notre organiste André Erdös.

Le concours biblique, concocté par Rédouane, a été le point fort de cette soirée. Trois tables se sont battues pour obtenir le prix d’honneur. Même les connaisseurs de la Bible ont dû se creuser les méninges pour trouver la bonne réponse aux nombreuses questions pas faciles. La table avec nos hôtes de Mörschwil – grâce peut-être aux personnes accompagnatrices ? – ont remporté le premier prix ! Les six petits cadeaux préparés n’ont malheureusement pas suffi pour tous les participants de la table, mais on leur en a promis un !

Un tout grand merci à toutes les personnes qui ont organisé cette soirée divertissante et réussie, et notamment à l’initiateur Rédouane Es-Sbanti.

Urs Lanz

Traduction : Marianne Rüthemann

Martin Luther : réconciliation

La “Cathédrale de Berlin” en a vu de toutes les couleurs. Établie à l’origine pour le culte romain catholique (1465), l’ancienne église collégiale devint une église luthérienne (1539), calviniste ensuite avec la conversion de la Maison de Hohenzollern (1613) avant d’être Eglise Protestante Unie (1817). C’est à cet endroit que, de 1894 à 1905, l’Empereur allemand Guillaume II fit construire l’actuel édifice qui abrite notamment cette citation de 1Cor 5,20 chère à Luther : “Laissez-vous réconcilier avec Dieu”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *